Interrogation Tentatives de bonnes réponses à des questions qui peuvent ne pas l'être

Comment augmenter la portée de son réseau Wifi ?

Le problème rencontré

La Wifi utilise les ondes radio pour transmettre les données. Leur propagation à l'intérieur de locaux (logement, bureaux, etc.) peut être rendue difficile, voire impossible, par la présence de certains obstacles. Les plus sérieux sont les murs ou les dalles en béton armé mais l'éloignement du point d'accès peut lui aussi être rédhibitoire.

Quelle que soit la raison ceci se traduit par une impossibilité de se connecter au point d'accès ou bien par des déconnexions fréquentes. Dans certains cas la connexion ne peut s'établir qu'au prix de l'adoption d'une vitesse de repli n'autorisant qu'un faible débit.

Pour remédier à ce problème il existe trois solutions :
   - améliorer les performances du point d'accès Wifi ou celles de l'adaptateur réseau de la station, voire des deux ;
   - étendre la portée du point d'accès Wifi à l'aide d'un appareil indépendant
   - installer un autre point d'accès Wifi.

Améliorer les performances du point d'accès Wifi

Sans rentrer dans les détails techniques on peut dire que l'un des éléments clés de la performance d'un émetteur/récepteur radio est son antenne. Une antenne est caractérisée par son gain et sa directivité. Plus le gain est important plus le rayonnement des signaux émis est élevé et mieux elle captera des signaux faibles. Une antenne omnidirectionnelle a un gain uniforme dans toutes les directions. Le gain d'une antenne directionnelle est beaucoup plus élevé dans une direction que dans les autres.

Que le point d'accès Wifi soit un appareil indépendant ou qu'il s'agisse de celui intégré à un routeur ou un modem routeur, il y a deux cas de figure : l'antenne est apparente ou elle ne l'est pas. Si l'antenne est dissimulée dans le coffret l'affaire est entendue : il n'y a rien à tenter sauf bricolage pour lequel il est préférable d'être un as du fer à souder.

Si l'antenne est extérieure elle est en principe amovible (elle se dévisse). Bien qu'il existe plusieurs normes au niveau de la connectique (voir cet article) les appareils Wifi domestiques sont généralement au standard RP-SMA (reverse polarity subminiature A).

Il suffit donc de se procurer dans le commerce une antenne plus performante que celle d'origine et de la monter à sa place. Il existe de nombreux modèles annonçant différents gains, directionnelles ou non, pour intérieur ou pour montage en extérieur. Toutes ces antennes, y compris celle d'origine, peuvent être déportées à l'aide d'un câble coaxial (impédance caractéristique 50 Ω).

On trouve également sur la toile de nombreux articles consacrés à la fabrication d'antennes Wifi à partir de divers matériaux de récupération, boîtes de conserve ou autres, dont la célèbre antenne Ricoré. Ces antennes sont généralement de type directionnel et ne sont donc pas adaptées à tous les usages.

Améliorer les performances de l'adaptateur réseau

Tout ce qui est dit ci-dessus s'applique également à l'antenne qui équipe l'adaptateur réseau. Malheureusement les ordinateurs portables, tablettes et touléphones en tout genre équipés Wifi sont généralement dotés d'une antenne interne dont le remplacement est inenvisageable.

Seuls les adaptateurs au format carte PCI (ou PCIe) ont systématiquement une antenne amovible. Toutefois on trouve des adaptateurs USB à antenne extérieure amovible ce qui rend également possible leur remplacement ou leur déport.

Étendre la portée du point d'accès Wifi

On peut étendre la portée d'un point d'accès Wifi à l'aide d'un répéteur Wifi (à ne pas confondre avec un répétiteur, mot qui désigne la personne qui autrefois était chargée de faire comprendre à des élèves la leçon d’un enseignant).

Un répéteur fonctionne comme le ferait une personne chargée de répéter ce qu'elle a entendu à une autre trop éloignée pour entendre directement l'orateur. Il écoute et retransmet.

Dans la pratique il doit donc être placé à un endroit ou la communication radio avec le point d'accès Wifi est encore de qualité suffisante pour ne pas altérer la transmission des données et d'où il peut "arroser" les zones d'ombre qu'on veut atteindre. La logique voudrait que ce soit à mi-distance mais la disposition des lieux et la nature des différents obstacles conduit à déterminer le meilleur lieu d'installation à la suite d'une série de tests.

Un répéteur devant être alimenté électriquement, il doit donc aussi être positionné à proximité d'une prise secteur. À noter qu'il existe des modèles se présentant sous la forme d'un boîtier à enficher dans la prise (élimination du disgracieux cordon secteur).

Du fait même de son principe de fonctionnement (écoute / retransmission) un répéteur divise le débit effectif par deux. Dans le cas où il serait nécessaire d'en installer plusieurs il faut donc éviter les cascades et veiller à ce que tous communiquent directement avec le point d'accès.

Un répéteur ne crée pas un deuxième réseau Wifi. Les paramètres du réseau, notamment ceux relatifs au cryptage, demeurent donc ceux définis au niveau du point d'accès. Toutefois certains modèles peuvent au passage modifier le nom du réseau (SSID, service set identifier).

Installer un autre point d'accès Wifi

Pour disposer d'une connexion Wifi dans un endroit où la communication radio avec le point d'accès est difficile ou impossible on peut également ajouter un autre point d'accès, déporté par rapport au premier.

Un point d'accès doit être connecté au réseau local. Il doit donc être raccordé sur l'un des ports du commutateur ethernet, que ce dernier soit intégré ou non au routeur ou au modem routeur. Comme le répéteur il doit également couvrir les zones qui jusqu'ici ne l'étaient pas. On sera donc amené à réaliser une série de tests pour trouver le meilleur endroit où l'installer.

Si la disposition des lieux ne permet pas le passage discret d'un câble réseau il est possible d'utiliser une paire de boîtiers CPL (courants porteurs en ligne). Ce sont les fils de l'installation électrique qui vont alors jouer le rôle de câble réseau. Pour l'aspect pratique, à noter qu'il existe des boîtiers CPL intégrant un point d'accès Wifi.

Chaque point d'accès gère son propre réseau Wifi. L'ajout d'un deuxième point d'accès implique donc qu'un autre réseau sera créé, avec ses caractéristiques propres (nom et cryptage). Un point d'accès doit être paramétré avant d'être inséré dans le réseau local.

Les points d'accès Wifi sont donc généralement dotés d'une adresse IP, qu'il faudra éventuellement modifier pour la rendre compatible avec celles utilisées sur son réseau local, et leur paramétrage s'effectue au travers d'un navigateur. Il faudra veiller à désactiver la fonction serveur DHCP si celle-ci est disponible, de manière à ne pas concurrencer celle du routeur.

 

Toutes les pages du site Les autres sites

Accueil
À quoi sert la pile du BIOS ?
À quoi sert le masque de sous-réseau ?
C'est quoi un bit au juste ?
C'est quoi la différence entre un hub et un switch ?
Comment augmenter la portée de son réseau Wifi ?
Comment connecter une imprimante réseau ethernet ou Wifi ?
Comment faire un réseau local avec mes deux PC branchés sur ma box ?
Comment mesurer sa bande passante ?
DHCP ou pas DHCP ?
Éditeur de texte et traitement de texte, est-ce pareil ?
Est-ce qu'un modem et un routeur c'est la même chose ?
Peut-on mettre un routeur derrière une supermagicbox ou un modem routeur ?
Pourquoi un kilo à 1024 ?
Quelle est la différence entre une trame et un paquet ?
Quelle est la différence entre un navigateur et un moteur de recherche ?
Quelle taille donner à la mémoire virtuelle ?
Vous avez dit messagerie ?

Les bricolages de Heffgé

 

Le DOS sied